Les récents événements survenus lors de la cérémonie des Oscars ont attiré notre attention sur la perte de cheveux et l’alopécie, terme médical désignant la perte de cheveux. L’humoriste Chris Rock a fait une mauvaise blague sur le crâne rasé de Jada Pinkett Smith, une coiffure qu’elle a adoptée en réponse à l’alopécie. Son mari, Will Smith, s’en est offusqué et l’a giflé.

Selon les statistiques du National Health Service (NHS), plus de huit millions de femmes au Royaume-Uni sont touchées par l’alopécie. Elle entraîne souvent une perte de confiance et d’estime de soi.

Pinkett Smith est une star hollywoodienne qui semble n’avoir aucun problème à sortir la tête rasée, mais ce n’est pas le cas de tout le monde ; chaque personne vit cette maladie différemment. Les questions qui se posent sont simples : qu’est-ce que l’alopécie et peut-on la traiter ?

Comprendre l’alopécie

L’alopécie est une affection qui entraîne la perte de pilosité sur tout le corps, et pas seulement sur la tête. L’American Academy of Dermatology Association (AADA) la répartit en trois types, déterminés par l’ampleur de la perte de cheveux et les parties du corps qu’elle affecte:

Cette affection survient lorsque notre système immunitaire s’attaque à lui-même, ce qui en fait une maladie auto-immune. La calvitie est le seul symptôme qui caractérise l’alopécie. La perte de cheveux peut être un effet secondaire d’autres maladies comme les troubles de la thyroïde ou de traitements comme la chimiothérapie, mais lorsqu’il s’agit d’alopécie, elle représente le diagnostic principal.

Quelles sont les causes de l’alopécie ?

Les facteurs à l’origine de l’alopécie diffèrent d’une personne à l’autre, car cette maladie auto-immune peut résulter de facteurs génétiques ou non génétiques, ou d’une combinaison des deux. Le système immunitaire attaque les follicules responsables de la pousse de poils dans différentes parties du corps, ce qui entraîne l’apparition de plaques chauves de taille variable.

La génétique peut expliquer de nombreux cas, mais d’autres facteurs sont également à blâmer. Le stress, les coiffures serrées, une mauvaise alimentation et les produits de soins capillaires nocifs peuvent tous déclencher l’alopécie, et les risques de la subir augmentent avec l’âge.

Il est parfois difficile de diagnostiquer la cause précise de la perte de cheveux. Par exemple, Mme Pinkett Smith a admis que, bien qu’elle ait subi plusieurs tests médicaux, aucun d’entre eux n’a pu déterminer avec précision la cause de sa perte de cheveux, bien que le stress semble être le facteur le plus probable.

A quel point l’alopécie est-elle répandue ?

Selon des études, 15 personnes sur 10 000 au Royaume-Uni seraient touchées par l’alopécie areata. Les deux sexes ont un risque égal de perdre leurs cheveux à cause de cette affection à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Des recherches menées en 2018 ont révélé que l’alopécie areata était plus fréquente chez les femmes noires et hispaniques que chez les femmes blanches. Hormis Pinkett Smith, d’autres célébrités, comme Viola Davis, ont perdu leurs cheveux à cause de l’alopécie. Cette affection se manifeste souvent sous la forme d’une calvitie féminine ou masculine.

Quels sont les traitements utilisés pour l’alopécie ?

Bien qu’il n’existe pas de remède à l’alopécie areata, il est possible de la traiter pour en réduire les effets. Il existe quatre traitements principaux :

L’efficacité de tous ces traitements dépend de votre capacité à identifier la cause de votre chute de cheveux, et à choisir ensuite le traitement approprié. Par exemple, si le stress est la principale cause de votre chute de cheveux, trouver des moyens de faire baisser votre niveau de stress vous aidera également à lutter contre la chute des cheveux.

Si votre perte de cheveux est due à une malnutrition, à des changements hormonaux ou aux effets secondaires d’un autre traitement, vous devez consulter des experts médicaux qui pourront vous prescrire un traitement adapté. Gardez simplement à l’esprit que cela demande de la patience. Comme le dit l’AADA, « il existe de nombreux traitements pour l’alopécie areata, mais il n’existe pas de traitement unique qui fonctionne pour tout le monde. »

En conclusion

Comme tout autre type d’affection, l’alopécie a différentes causes, dont beaucoup sont traitables. Des améliorations alimentaires, des changements de mode de vie ou même certains types de médicaments peuvent être des mesures efficaces en fonction de la gravité de votre perte de cheveux.

Il est essentiel de choisir le bon type de traitement, et pour ce faire, vous pourriez avoir besoin d’aide. La Vinci Hair Clinic offre une consultation gratuite avec l’un de nos experts capillaires à tous nos nouveaux clients. Il vous suffit de prendre contact avec nous et de fixer votre rendez-vous !