Bienvenue sur Vinci Hair Clinic!

  • Français
  • Français

Comment prévenir la chute des cheveux en améliorant votre alimentation

Notre époque est marquée par les applications et les gadgets qui comblent toutes les lacunes de notre vie. Face à un problème, nous pouvons télécharger la solution ou l’acheter en un clic. Cet état d’esprit moderne nous amène peut-être à penser que la perte de cheveux peut être traitée de la même manière. Notre réponse immédiate à la chute des cheveux ou à leur raréfaction est d’aller sur Internet et de chercher un nouveau shampooing, un meilleur après-shampooing, une laque volumisante.

La vérité, c’est qu’il n’existe pas de produit “magique” qui résoudra facilement le problème de la chute des cheveux ou de leur raréfaction. De bons produits capillaires aident sans aucun doute, mais ils ne remplacent pas la compréhension de la cause sous-jacente de votre perte de cheveux. Souvent, il s’agit d’un problème de mode de vie. Plus précisément, elle peut être directement liée à la nourriture que vous décidez de manger. Lisez ce qui suit pour découvrir comment votre alimentation affecte vos cheveux, en bien ou en mal !

Les raisons de la chute des cheveux

De nombreux facteurs entrent en jeu dans la chute des cheveux. Ils incluent la génétique, l’état de santé général, l’âge, les habitudes de soins capillaires (y compris le coiffage, les outils et les produits) et l’alimentation. Ces dernières années, le lien entre les carences en nutriments et la chute des cheveux a été abordé dans diverses études, comme celle que vous trouverez ici.

Un point intéressant qui ressort de ces recherches est la révélation que la carence en nutriments ne se limite pas à un apport insuffisant en vitamines, protéines et minéraux. Souvent, elle peut résulter d’un apport excessif de ces substances. La vitamine A, par exemple, est importante pour la croissance des cellules, la fonction immunitaire et la vision. Un apport excessif peut toutefois entraîner une hypervitaminose A, connue pour provoquer la chute des cheveux.

De même, l’oligo-élément sélénium est un nutriment essentiel pour un grand nombre de nos fonctions cellulaires. Cependant, s’il est consommé en excès, il peut entraîner des symptômes tels que la mauvaise haleine, la fatigue, l’irritabilité et la chute des cheveux.

Il convient de souligner que la plupart des cas d’intoxication sont dus à la consommation de suppléments plutôt qu’à une suralimentation. C’est un rappel de l’importance de demander un avis médical avant de se lancer dans une cure de compléments alimentaires.

Les aliments à consommer

Le plus souvent, la chute des cheveux survient lorsqu’une personne ne consomme pas suffisamment de nutriments nécessaires au maintien d’une chevelure saine. Des recherches ont montré, par exemple, que les carences en vitamines B12 et D, en biotine, en riboflavine et en fer sont associées à la chute des cheveux.

Comme il est rare de lire les étiquettes des produits alimentaires au supermarché, la meilleure façon de s’assurer que l’on consomme suffisamment de ces micronutriments est de manger les bons aliments. Voici une courte liste des aliments que nous devrions manger régulièrement. Elle n’est en aucun cas exhaustive.

  • Les œufs regorgent de minéraux, de protéines et de vitamines du complexe B. Ces nutriments stimulent la croissance des cheveux et aident à protéger les racines. Les œufs sont également une bonne source de biotine, qui améliore considérablement l’élasticité de vos cheveux.
  • La viande et ses protéines sont également connues pour aider à renforcer et à réparer les cheveux. La viande rouge est riche en fer, un minéral essentiel pour les globules rouges qui transportent l’oxygène et les nutriments vers le cuir chevelu. La carence en fer est considérée comme l’une des causes de la chute des cheveux.
  • Les poissons tels que le maquereau, le saumon et le hareng sont réputés depuis longtemps pour les bienfaits qu’ils apportent à notre cœur et à notre santé générale. Cela est dû, dans une large mesure, à leur teneur élevée en acides gras oméga-3. Ils sont non seulement excellents pour la santé cardiaque, mais ils ont aussi été reliés à la réduction de la chute des cheveux par certaines études, bien que les preuves concluantes fassent encore défaut.
  • Les avocats regorgent de graisses saines. Un avocat de taille moyenne fournit jusqu’à 28 % des besoins quotidiens en vitamine E d’un individu. Les propriétés antioxydantes de la vitamine E lui permettent de protéger le cuir chevelu contre les dommages causés par les radicaux libres et le stress oxydatif, réduisant ainsi la perte de cheveux due à une mauvaise qualité et aux follicules pileux endommagés.
  • Les noix, les graines et les haricots sont une excellente source de zinc. Ils fournissent également des vitamines B et E, des acides gras et du sélénium. Une carence en ces nutriments a été associée à la chute des cheveux. La consommation d’une grande variété de noix, de graines et de haricots devrait vous garantir un apport suffisant en nutriments pour éviter ce problème. En plus, ils sont délicieux en guise d’en-cas ou de repas !

À emporter

Nous espérons que cet article aura nourri votre curiosité, si vous permettez le jeu de mots ! Une bonne alimentation est un facteur si important pour notre santé générale qu’il n’est pas surprenant de voir qu’elle est également vitale pour l’état de nos cheveux. Manger les bons aliments favorise la croissance de cheveux forts et sains. Commencez par cela avant de vous mettre à la recherche de produits capillaires miracles !

Si vous êtes préoccupé par la perte de vos cheveux, la Vinci Hair Clinic est là pour vous aider. Nous offrons une consultation gratuite et sans obligation à tous nos nouveaux clients. Vous recevrez des conseils d’experts des professionnels chevronnés sans avoir à vous engager. Tout ce que vous avez à faire est de nous contacter et de prendre rendez-vous !