Lorsque vous constatez des problèmes au niveau de vos cheveux, vous cherchez instinctivement des raisons à cela. Chute de cheveux, cheveux clairsemés, mèches abîmées ou problèmes de cuir chevelu nous font paniquer et nous poussent à jouer les détectives. Les principaux suspects dans tous ces cas sont les produits que nous utilisons pour nos cheveux. Nous les appliquons ou les vaporisons et, avant même de nous en rendre compte, nos cheveux sont dans un état lamentable. Les produits sont forcément coupables, non ?

Gardez cette idée en tête. Examinons les preuves avant de nous précipiter vers un jugement. Cet article vise à déterminer si nous devons nous inquiéter de nos produits capillaires. Lisez la suite et faites-vous votre propre opinion !

L’affaire DevaCurl

Un jugement rendu par un tribunal de New York au début de l’année 2022 n’a rien fait pour apaiser les craintes des personnes qui pensent que les produits capillaires peuvent gravement nuire à leurs cheveux et à leur santé. Au terme d’un recours collectif impliquant plus de 54 000 soumissions, DevaCurl a versé plus de 5 millions de dollars aux clients dont l’utilisation des produits de l’entreprise avait entraîné une perte de cheveux et des blessures. Les produits étaient formulés pour les cheveux bouclés. La société prétendait que ses produits nettoyaient ce type de cheveux sans en éliminer les huiles naturelles.

Il est important de souligner que ce type de dommages causés par les produits est inhabituel. Les ingrédients des produits de soins capillaires que vous trouverez sur le marché existent généralement depuis des années et ont été testés de manière approfondie pendant cette période. Les scientifiques et les experts en soins capillaires essaient toujours de déterminer ce qui a mal fonctionné avec DevaCurl, mais ce n’est pas le genre de chose qui arrive souvent. Alors pourquoi les gens sont-ils convaincus que les produits capillaires sont plus nocifs que les preuves ne le suggèrent ?

Les habitudes de soins capillaires

De nombreux aspects de notre routine de soins capillaires peuvent causer des dommages à nos cheveux ; ils ne sont pas tous liés aux produits. De mauvaises habitudes de soins capillaires peuvent être une raison majeure du mauvais état de vos cheveux. Une utilisation excessive d’appareils chauffants à des températures trop élevées ou sans protection thermique peut assécher nos cheveux. Un brossage ou un peignage agressif peut également être une cause de casse des cheveux. Les coiffures serrées, comme les queues de cheval ou les tresses, peuvent exercer une pression sur nos cheveux, qui se cassent et tombent.

Cela ne veut pas dire que vos produits capillaires sont sans effets sur l’état de vos cheveux. L’utilisation excessive de produits ou l’utilisation de produits inadaptés à votre type de cheveux peuvent donner à vos cheveux une apparence molle, lourde et peu attrayante. Si vous n’hydratez pas correctement vos cheveux, vous risquez d’avoir des cheveux secs, fragiles et sujets aux cassures. Ces types de problèmes sont d’ordre esthétique. Il y a aussi quelques problèmes plus graves auxquels vous devez faire attention.

Irritation du cuir chevelu et accumulation de résidus

Comme indiqué précédemment, les produits capillaires sont généralement composés du même groupe d’ingrédients qui existent depuis des années et qui ont été testés à fond. Il est donc peu probable qu’ils provoquent directement la chute des cheveux. De plus, la plupart des raisons de la chute des cheveux proviennent de notre intérieur plutôt que de l’extérieur. Elles sont généralement dues au vieillissement, à la génétique, aux changements hormonaux et aux maladies.

Ce que les produits peuvent faire, c’est provoquer des irritations et des accumulations. Nous avons tous, un jour ou l’autre, essayé un nouveau produit qui a provoqué une mauvaise réaction cutanée. Cela arrive. Cependant, à moins que la réaction ne se situe à l’extrémité du spectre, comme c’est le cas avec les kits de décoloration ou de coloration à domicile, il est peu probable qu’elle provoque une chute de cheveux. L’irritation la plus typique du cuir chevelu se traduit par des rougeurs et des démangeaisons. En général, l’irritation disparaît lorsque vous arrêtez d’utiliser le produit, ce que vous devez faire dès que vous constatez un problème.

L’accumulation de produit n’est pas à prendre à la légère. Elle peut provoquer une gêne et, dans le pire des cas, empêcher la croissance de nouveaux cheveux, car l’inflammation qu’elle provoque peut empêcher les follicules pileux de développer de nouveaux cheveux. Pour éviter les accumulations, essayez d’utiliser un shampooing clarifiant sur vos cheveux au moins une fois par semaine.

Conclusion

Si vous êtes confronté à la perte ou à la raréfaction de vos cheveux, il est peu probable que vos produits de soins capillaires soient en cause. Les ingrédients utilisés dans les shampooings, après-shampooings et autres produits ont été testés pendant plusieurs décennies et sont sans danger. Cela ne veut pas dire que les produits ne peuvent pas être un facteur contribuant à l’irritation du cuir chevelu, à l’accumulation de produits ou au mauvais état général de vos cheveux. Si vous rencontrez l’un de ces problèmes, vous devez examiner de plus près ce que vous utilisez et comment vous l’utilisez.

Si l’état de vos cheveux vous préoccupe, vous devriez en parler à un expert capillaire dès que possible. La Vinci Hair Clinic est là pour vous aider. Nous offrons une consultation gratuite et sans obligation à tous nos nouveaux clients, alors pourquoi ne pas en profiter ? Prenez contact avec nous et réservez votre rendez-vous dès aujourd’hui !