Bien que les pertes de cheveux soient aussi stressantes pour les hommes que pour les femmes, leurs origines sont différentes selon les sexes. Le patrimoine génétique, les régimes alimentaires déséquilibrés, l’exposition aux produits chimiques (qu’il s’agisse de la pollution ou des produits pour les cheveux) sont quelques-unes de ces raisons. De plus, il existe des facteurs sexospécifiques tels que la ménopause chez les femmes et les variations des concentrations en testostérone chez les hommes.

La période de la ménopause pour les femmes est accompagnée d’évolutions de la santé, notamment de la santé capillaire. Les pertes de cheveux ne sont qu’un des nombreux symptômes que les femmes subissent au cours de cette période. Que peut-on faire contre ça ? Lisez cet article pour le découvrir !

Qu’est-ce qui provoque les pertes de cheveux à la ménopause ?

La progestérone et les œstrogènes sont deux hormones qui jouent un rôle essentiel dans la croissance capillaire. Au cours de la ménopause, leur concentration chute drastiquement, ce qui ralentit la croissance capillaire et provoque même des pertes de cheveux. Cela se produit en raison de la production plus importante d’androgènes, des hormones masculines qui entraînent la miniaturisation et la chute des follicules capillaires.

L’organisme féminin ne produit normalement pas beaucoup d’androgènes, mais cette concentration augmente avec la réduction des œstrogènes et de la progestérone. Lorsque la concentration en androgènes est plus élevée que la normale, les chutes de cheveux sur le crâne sont suivies de l’apparition d’un « duvet de pêche ». Ce duvet de pêche est la croissance d’un duvet de bébé sur le menton et le visage. Une mauvaise nutrition et des situations stressantes peuvent également accélérer les pertes de cheveux.

Comment traiter les pertes de cheveux liées à la ménopause

La réduction de la concentration en hormones sexuelles féminines provoque généralement des pertes de cheveux au niveau du front et du centre du crâne. Il est probable que ces chutes commencent au niveau de la nuque, voire de l’arrière du crâne, ainsi qu’à proximité du sommet du crâne. Le haut de la tête et les zones autour de la raie sont vulnérables aux pertes de cheveux lorsque les concentrations en androgènes sont élevées. Les pertes de cheveux au cours de cette période sont inévitables, mais peuvent se soigner. Voici quelques moyens de les maîtriser.

Réduisez votre stress

Le stress est l’un des principaux facteurs qui se cache derrière les pertes de cheveux. En plus des événements stressants qui se produisent dans votre vie, le niveau de stress augmente en raison des changements hormonaux liés à la ménopause.

Essayez de pratiquer des exercices physiques et de respiration tels que la méditation, le yoga et les techniques de respiration consciente pour réduire votre stress. Non seulement le sport est bénéfique pour votre forme, mais également pour réduire le stress. Le gain de poids, les problèmes de sommeil et les capacités cognitives sont intimement liés au niveau de stress et à la ménopause. Le rôle du sport est démontré dans le contrôle de ces problèmes, et par conséquent dans la maîtrise des symptômes de la ménopause comme les pertes de cheveux.

Maintien d’un régime sain

Les carences alimentaires provoquent un déséquilibre des concentrations hormonales. Des études ont montré que les déséquilibres nutritionnels jouaient un rôle actif dans les pertes de cheveux chez les femmes à la ménopause. Le maintien d’un régime sain contenant les nutriments essentiels à la croissance capillaire a un effet prouvé contre les pertes de cheveux. Voici quelques nutriments que votre régime devrait inclure :

Soyez attentifs à votre coiffure et à vos produits de soin

Vous devez faire particulièrement attention à vos produits de soin et à votre coiffure au cours de la ménopause si vous ne voulez pas perdre davantage de cheveux. Évitez les températures élevées lorsque vous utilisez des outils coiffants (fers à lisser, sèche-cheveux ou bigoudis). Dans la mesure du possible, évitez complètement de les utiliser.

Les teintures peuvent également être problématiques. Il est préférable de les éviter si possible. Cependant, si vous en avez impérativement besoin, choisissez au moins une teinture naturelle. Consultez un expert du cheveu lorsque vous choisissez des shampoings et après-shampoings qui nourrissent et hydratent correctement vos cheveux.

Appliquez des traitements laser

Les pertes de cheveux se produisent lorsque les follicules rétrécissent et perdent leur capacité à se régénérer et à croître. La lumière laser proche des infrarouges peut encourager la réparation des tissus, même ceux de ces follicules affaiblis. Elle peut promouvoir la croissance capillaire en stimulant le passage des follicules en phase anagène (de croissance) de leur cycle. Cette découverte a conduit à l’invention de traitements laser (en cabinet ou grâce au port d’un laser cap) qui peuvent promouvoir la croissance capillaire.

Dernières précisions

La ménopause peut être une période difficile dans la vie de la plupart des femmes, déclenchant de nombreux problèmes de santé, notamment les pertes de cheveux. Les changements de concentrations hormonales sont relativement imprévisibles, mais il est possible de les gérer à l’aide d’un régime sain et d’exercice régulier. En appliquant moins de pression sur vos mèches, vous pourrez également réduire les pertes de cheveux.

Toutefois, il est parfois difficile de mettre en place seule une routine de soin des cheveux complète. Vinci Hair Clinic propose une consultation gratuite à toutes les nouvelles clientes ayant besoin d’aide avec leurs pertes de cheveux. Contactez-nous pour prendre rendez-vous !