Décider de se faire greffer des cheveux est une grande étape à franchir. Certaines personnes se débattent avec cette décision pendant des années avant de se jeter à l’eau. L’opération est-elle douloureuse ? À quoi ressembleront mes cheveux après l’opération ? Que vont penser mes amis et ma famille ? Ce ne sont là que quelques-unes des questions que les gens se posent lorsqu’ils évaluent leurs options. Il est intéressant de noter que la question qui revient le moins souvent est celle qui devrait peut-être figurer en tête de liste : suis-je un bon candidat pour une greffe de cheveux ?

Beaucoup sont surpris de constater qu’une personne souhaitant une greffe de cheveux peut être rejetée pour cause de compatibilité. N’est-ce pas quelque chose que tout le monde peut avoir, après tout ? Non, c’est la réponse courte à cette question. Lisez la suite pour obtenir une réponse plus longue et plus instructive !

Quelle est la cause de ma perte de cheveux ?

La réponse à la question de savoir si vous êtes un bon candidat pour une greffe de cheveux repose souvent sur les raisons de votre perte de cheveux. Si vous avez perdu vos cheveux à la suite d’un accident ou d’une brûlure, il y a de fortes chances que vous soyez un bon candidat pour une greffe. De même, si votre perte de cheveux s’est étalée sur quatre ou cinq ans en raison d’une calvitie masculine, vous pourriez vous aussi bénéficier d’une greffe de cheveux, en particulier si vous avez atteint la classe 3 ou plus sur l’échelle de Norwood.

Il est important de mesurer la progression de votre perte de cheveux, car cela indique si votre calvitie s’est stabilisée ou si elle risque de continuer à progresser. Si elle ne s’est pas stabilisée, il existe un risque réel que la perte de cheveux se poursuive après l’opération. Vos cheveux nouvellement transplantés ne tomberont peut-être pas, mais vous pourriez perdre les cheveux qui les entourent. Si vous insistez pour recevoir une greffe de cheveux alors que vous avez encore une couverture importante sur votre cuir chevelu, il faut également tenir compte du traumatisme de la chirurgie. Bien que le processus de transplantation soit peu invasif, votre cuir chevelu risque de réagir à l’opération et de provoquer la chute de vos cheveux.

Les deux scénarios ci-dessus créeraient une apparence étrange et rendraient inévitable une future intervention chirurgicale.

Le conseil professionnel

Si la chute de vos cheveux se fait très lentement, il se peut que vous soyez confronté à une maturation de votre ligne de cheveux plutôt qu’à un recul. C’est parfois le cas chez les jeunes hommes qui n’ont pas d’antécédents familiaux de calvitie. Ils peuvent se sentir rassurés et ne pas avoir besoin d’une greffe de cheveux, bien que d’autres formes de traitement puissent être appropriées. À l’opposé, si l’on retarde trop longtemps une greffe de cheveux, il peut être difficile de faire correspondre le nombre de greffons requis avec la quantité de cheveux disponibles.

Le choix du meilleur moment pour une greffe de cheveux n’est pas une décision que vous devez prendre seul. Il est évident que l’avis de la famille et des amis est important pour vous aider à prendre cette décision. L’avis d’un professionnel est tout aussi important, si ce n’est plus, pour vous aider à évaluer la pertinence de la procédure par rapport à vos besoins. Il est également crucial de choisir le bon moment pour que l’intervention réponde pleinement à vos attentes et vous donne l’aspect esthétique que vous souhaitez.

Autres options de traitement

Aussi étrange que cela puisse paraître, il n’y a jamais eu de meilleur moment pour perdre ses cheveux. En effet, il n’y a jamais eu autant de traitements et d’interventions efficaces contre la perte de cheveux pour résoudre ce problème. Les greffes de cheveux permettent désormais d’obtenir des cheveux denses et naturels qui pousseront toute une vie, mais la chirurgie ne devrait jamais être le premier recours pour ceux qui cherchent une solution à la perte de cheveux.

Des médicaments tels que le Finasteride ou le Minoxidil peuvent être utilisés pour ralentir l’amincissement et la chute des cheveux. Des procédures telles que la micro-pigmentation du cuir chevelu (MSP), la mésothérapie, le plasma riche en plaquettes (PRP) et la thérapie au laser de bas niveau (LLLT) sont toutes efficaces pour ralentir le rythme de la chute des cheveux et stimuler la repousse. Ce n’est que lorsque ces options ont été exploitées que vous devez envisager une intervention chirurgicale.

Réflexions finales

Si vous envisagez de vous faire greffer des cheveux, vous devez vous poser de nombreuses questions. Mais celle qui doit être au centre de vos préoccupations est celle qui concerne votre aptitude à subir le traitement. Il est possible que ce ne soit pas pour vous. Il existe peut-être un traitement plus approprié à vos besoins spécifiques, par exemple. La meilleure façon de le savoir est de s’adresser à un spécialiste capillaire. Vous devriez en faire votre priorité numéro un.

La Vinci Hair Clinic peut vous y aider. Nous offrons une consultation gratuite, sans obligation, à tous nos nouveaux clients. Nous serons en mesure de vous dire si une greffe de cheveux est la meilleure option pour vous ou s’il existe un meilleur moyen de résoudre votre problème de perte de cheveux. Prenez contact dès aujourd’hui et fixez votre rendez-vous !