Welcome to Vinci Hair Clinic!

La calvitie féminine est-elle un vrai casse-tête ?

Fait intéressant : chaque année dans le monde, les hommes sont plus nombreux que les femmes à se faire greffer des cheveux. Est-ce parce que la calvitie est plus répandue chez les hommes que chez les femmes ? En partie, oui. Près de 70 % des hommes connaîtront une perte de cheveux permanente au cours de leur vie, contre 40 % des femmes. Pour cette seule raison, on peut s’attendre à ce que les hommes soient plus nombreux à se faire greffer des cheveux. Mais ce n’est pas le seul facteur. Les greffes de cheveux sont un peu plus compliquées pour les femmes que pour les hommes, pour des raisons que nous aborderons dans un instant, mais cela signifie-t-il que la perte de cheveux féminine est plus difficile à résoudre que la calvitie masculine ?

Dans cet article, nous allons examiner les causes de la calvitie chez la femme (FPHL pour Female Pattern Hair Loss) et considérer quelques façons d’arrêter l’éclaircissement et de stimuler la repousse des cheveux. Continuez à lire !

Les stades de la FPHL

La FPHL touche des millions de femmes. Comme la calvitie masculine, la FPHL est un type d’alopécie androgénétique mais, contrairement à son équivalent masculin, elle entraîne rarement de grandes zones de calvitie. Les femmes présentent plutôt un amincissement plus dispersé sur le cuir chevelu.

La FPHL a été caractérisée par trois stades distincts. Le premier stade implique souvent un éclaircissement au niveau des tempes et autour de la raie. Au deuxième stade, cet éclaircissement s’étend de la raie à la zone du cuir chevelu qui l’entoure. Le troisième stade se caractérise par un éclaircissement général, souvent avec des zones apparentes sur le dessus du cuir chevelu.

Les causes

Comme pour la plupart des types de chute de cheveux, les causes de la FPHL sont multiples. Votre ADN, par exemple, peut être en cause. Votre héritage génétique peut signifier que votre cycle de croissance des cheveux est préprogrammé pour avoir une phase anagène plus courte. L’intervalle entre la chute des cheveux, leur repousse et leur remplacement est donc plus long.

La FPHL peut survenir à tout âge, mais elle se manifeste le plus souvent chez les femmes d’âge moyen. Les changements hormonaux provoqués par le vieillissement en sont souvent responsables. Lorsque les femmes atteignent la ménopause, elles connaissent une augmentation relative des androgènes en raison de la chute spectaculaire de leurs niveaux d’œstrogènes et de progestérone. Il s’agit d’un triple effet : non seulement les androgènes sont liés à la chute des cheveux, mais les œstrogènes et la progestérone stimulent la croissance des cheveux.

Parmi les autres causes potentielles, citons les carences nutritionnelles. Lorsque des vitamines et des minéraux importants sont insuffisants, votre cerveau veille à ce que vos organes vitaux reçoivent toujours ce dont ils ont besoin. Ainsi, vos follicules pileux sont privés des nutriments nécessaires à la production de cheveux épais et sains. Si les carences nutritionnelles ne sont pas si courantes, les chiffres montrent que plus de 50 % des femmes souffrent d’une carence en fer.

Plus difficile à traiter ?

La FPHL est-elle plus difficile à traiter que la calvitie masculine ? Nous avons évoqué les greffes de cheveux au début, alors examinons-les. Dans le cas de la calvitie masculine, les zones dégarnies et les zones donneuses sont clairement définies. Puisque la FPHL se présente plutôt comme un amincissement général, cette délimitation claire fait défaut. Cela rend les greffes de cheveux féminines plus difficiles (mais pas impossibles).

Il faut toutefois garder à l’esprit que la greffe de cheveux n’est qu’une des nombreuses options de traitement capillaire, dont la plupart fonctionnent aussi bien pour les femmes que pour les hommes. Les médicaments tels que le minoxidil en sont un exemple. Parmi les autres traitements efficaces, citons le plasma riche en plaquettes (PRP), la mésothérapie, la micro-pigmentation du cuir chevelu (MSP) et les casques laser. Tous ces traitements peuvent être efficaces dans la plupart des cas de perte de cheveux, qu’ils soient utilisés seuls ou en combinaison les uns avec les autres.

Mode de vie

Les changements de mode de vie sont également un moyen de traiter la FPHL. Nos follicules pileux ont besoin d’une source constante de nutriments pour produire des cheveux sains. Il est donc essentiel d’avoir une alimentation équilibrée comprenant le bon mélange de vitamines, de minéraux et de protéines. Les activités qui nuisent au système circulatoire (fumer et boire des quantités excessives d’alcool, par exemple) doivent être évitées ; il ne sert à rien de manger les bons nutriments si vous bloquez leur acheminement vers les follicules pileux en endommageant les vaisseaux sanguins qui les transportent.

Il est également important de lutter contre le stress. Le stress provoque une augmentation du taux de corticostérone qui peut faire passer une plus grande partie de vos follicules pileux en phase de repos du cycle de croissance. C’est ce qu’on appelle l’effluvium télogène. Une activité physique modérée est un bon moyen de lutter contre le stress. Il n’est pas non plus nécessaire de s’abonner à une salle de sport ou de s’endetter pour acheter un équipement sportif tape-à-l’œil. Une marche rapide tous les jours vous permettra de rester en bonne forme physique et mentale.

Conclusion

Si vous êtes préoccupé par la perte ou l’éclaircissement de vos cheveux, il n’y a pas de temps à perdre. Des recherches ont montré que la perte de cheveux est traitée plus efficacement lorsqu’elle est diagnostiquée à un stade précoce. Dans cette optique, pourquoi voudriez-vous attendre ?

La Vinci Hair Clinic a l’expérience et les ressources pour vous aider. Nous sommes l’une des plus grandes organisations de restauration capillaire au monde, avec des cliniques réparties dans de nombreux pays. Nous proposons une gamme inégalée de traitements et de produits capillaires. De plus, nous offrons une consultation gratuite et sans obligation à tous nos nouveaux clients. Cette consultation peut avoir lieu dans l’une de nos cliniques ou par téléphone via WhatsApp, comme bon vous semble. Prenez contact avec nous et fixez un rendez-vous dès aujourd’hui !