La perte de cheveux est due à de nombreux facteurs et affecte les individus de différentes manières. C’est pourquoi il est utile que des célébrités partagent leur expérience en matière de perte de cheveux dans les médias. Le message qui en résulte est qu’il ne s’agit pas d’un problème isolé, que la perte de cheveux peut toucher n’importe qui, indépendamment de la richesse ou du statut social.

Il est particulièrement utile que les célébrités parlent ouvertement du stress émotionnel que leur perte de cheveux leur a causé. C’est un aspect de la perte de cheveux qui est souvent ignoré, mais qui mérite une plus grande attention. En effet, le stress peut lui-même provoquer la chute des cheveux, et le risque est que cela devienne un cercle vicieux. Cet article examine les raisons pour lesquelles le stress s’attaque ainsi à nos cheveux et propose des moyens de le combattre.

Effluvium télogène

En 2011, la top-modèle et entrepreneuse Tyra Banks a été frappée par la perte de cheveux. Elle a mis cela sur le compte du stress lié à l’écriture d’un livre. L’actrice Viola Davis a, elle aussi, mis son alopécie sur le compte du stress. Jesy Nelson, membre des Little Mix, a été victime d’intimidation et a perdu ses cheveux pendant son adolescence.

Un tel stress provoque un type de chute de cheveux connu sous le nom d’effluvium télogène. Ce phénomène se produit lorsque le cycle normal de croissance des cheveux est gravement perturbé. Au cours du cycle de croissance, les cheveux poussent pendant environ quatre ans avant d’entrer dans la phase de repos. En général, environ 85 % de nos cheveux se trouvent dans la phase anagène du cycle de croissance. Seuls 15% environ de nos cheveux se trouvent dans la phase de repos ou phase télogène.

Lorsque l’effluvium télogène survient, il pousse jusqu’à 70 % des cheveux dans la phase de repos. Cela signifie que les cheveux qui tombent chaque jour dans le cadre du cycle naturel ne sont pas remplacés. L’effet de la perte de cheveux est donc réparti sur l’ensemble du cuir chevelu, ce qui donne l’impression d’un éclaircissement général plutôt que la perte par plaques de certains types d’alopécie. La perte de cheveux devient généralement perceptible deux ou trois mois après l’événement stressant.

Temporaire

L’effluvium télogène peut être déclenché par des événements de la vie ; l’accouchement peut être suivi d’un effluvium télogène post-partum, tandis que les changements hormonaux de la ménopause peuvent également en être la cause. D’autres causes sont plus aléatoires, mais le dénominateur commun à toutes ces causes est une forme de stress.

La seule caractéristique positive de l’effluvium télogène est qu’il s’agit d’un état temporaire. Une fois la source de stress éliminée, le cycle de croissance reprend son cours normal et les cheveux perdus sont remplacés. Cela peut prendre quelques mois. Le danger est que le stress causé par la perte de cheveux elle-même peut donner lieu à une perte de cheveux plus prolongée. C’est pourquoi il est essentiel de trouver des moyens de gérer son stress.

Apprendre à se détendre

Il existe différentes formes de stress. Des événements tels qu’un deuil ou une maladie grave ont leur propre échéance et il faut les laisser suivre leur cours. D’autres types de stress sont plus faciles à contrôler. Par exemple, il a fallu cinq ans à Tyra Banks pour écrire le livre qui lui a causé tant de stress. Elle seule sait si la perte de ses cheveux était un prix à payer. Quant à nous, le stress peut être causé par un travail que nous détestons ou une relation qui est devenue toxique. Pour mettre fin au stress, nous devons changer la situation qui en est responsable.

Gérer une situation stressante est la mesure la plus importante que vous pouvez prendre pour remédier à la perte de cheveux causée par l’effluvium télogène, mais il y a d’autres choses que vous pouvez faire pour atténuer le stress pendant que vous le subissez ou lorsque vous venez d’en sortir. Des activités telles que le yoga et la pleine conscience peuvent vous aider. La méditation est un excellent moyen de se vider l’esprit et de se recentrer.

Thérapie par la parole

Trouver une forme d’exercice qui vous plaît peut grandement améliorer votre santé physique et mentale. Il n’est pas nécessaire de transpirer des litres ou de développer un esprit de compétition ; une promenade rapide au parc peut faire battre votre cœur tout en vous permettant de profiter de la nature.

Certaines personnes trouvent utile de parler de leurs problèmes. Si vous ne vous sentez pas à l’aise d’en parler avec un ami ou un parent, la solution pourrait être de vous faire conseiller ou de suivre une thérapie. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez sur Internet, demandez à votre médecin de vous orienter vers un service approprié.

En conclusion

Souvent, la perte de cheveux frappe au cœur de l’estime de soi et de l’identité d’une personne. Par conséquent, elle peut provoquer un véritable stress émotionnel chez cette personne. Ceci est problématique puisque le stress lui-même peut provoquer la chute des cheveux. Pour que le problème ne s’aggrave pas, il faut trouver des moyens de rompre le cycle de perte de cheveux suivie de stress, puis d’une nouvelle perte de cheveux.

Si la perte de cheveux vous préoccupe, pourquoi ne pas en parler à un expert capillaire de la Vinci Hair Clinic ? Nous proposons une gamme inégalée de traitements et de produits qui peuvent être adaptés à vos besoins. De plus, nous offrons une consultation gratuite et sans obligation à tous nos nouveaux clients. Prenez votre rendez-vous dès aujourd’hui !