Bienvenue sur Vinci Hair Clinic!

  • Français
  • Français

L’alopécie : Quelles en sont les causes et comment y remédier ?

L’alopécie est un problème de perte de cheveux qui était vaguement connu du grand public avant la soirée des Oscars en mars 2022. Après cet événement, elle est devenue le problème médical le plus discuté au monde pendant une courte période. Nous avons tous appris que Jada Pinkett Smith luttait contre l’alopécie, et il semblait que tous les talk-shows à la télévision avaient trouvé un expert capable de nous expliquer ce problème.

Mais la plupart d’entre nous n’écoutaient pas vraiment. Nous étions trop occupés à nous demander si Will Smith devait être privé de son Oscar et accusé d’agression ou félicité pour sa bravoure. Certains d’entre nous s’inquiétaient pour Chris Rock. Jada et son alopécie étaient en quelque sorte mises de côté.

Maintenant que la poussière est retombée, il est temps de s’intéresser de plus près à ce qu’est l’alopécie et à ce que l’on peut faire pour y remédier. Faites défiler la page pour en savoir plus !

L’alopécie areata

L’alopécie est un terme général désignant la perte de cheveux qui prend différentes formes. La plus courante est l’alopécie areata, un trouble auto-immun. Ce trouble survient lorsque le système immunitaire de l’organisme fonctionne mal et attaque des cellules saines. Comme les follicules pileux font partie de ces cellules saines, vos cheveux en souffrent. Les follicules pileux se trouvent sur tout le corps, mais dans le cas de l’alopécie areata, ce sont surtout les cheveux et les poils du visage qui sont touchés.

Il existe trois types différents d’alopécie areata. Dans certains cas, les cheveux tombent en petites plaques de la taille d’une pièce de monnaie. C’est ce qu’on appelle l’alopécie areata par plaques. Une perte de cheveux plus générale sur le cuir chevelu est un signe d’alopécie totale, tandis qu’une perte complète de poils sur tout le corps est connue sous le nom d’alopécie universelle.

Les causes de l’alopécie areata

La science n’a pas encore établi de cause définitive à l’alopécie areata. Des études ont identifié qu’il s’agit d’un trouble auto-immun mais n’ont pas complètement expliqué pourquoi le système immunitaire attaque les cellules saines. Il semble qu’il y ait un lien génétique, puisque vos chances de développer cette maladie augmentent si des membres de votre famille en sont également atteints. Certains courants de pensée établissent également un lien entre la pelade et d’autres troubles auto-immuns tels que le vitiligo, qui s’attaque aux cellules productrices de mélanine, et la thyroïdite. Des études ont identifié des similitudes dans les cellules et dans les cytokines à l’origine de ces trois affections, ainsi que des facteurs de risque génétiques communs.

Il se peut également que l’alopécie touche certaines populations plus que d’autres. Des études ont montré que les femmes afro-américaines et hispaniques sont plus susceptibles de souffrir de cette affection que leurs homologues blanches ou asiatiques. Il reste à déterminer à quel point ces différences sont dues à des facteurs physiopathologiques et à des facteurs comportementaux ou environnementaux.

Les traitements

Comme il n’existe pas de cause définitive de l’alopécie, il n’existe pas non plus de traitement définitif. Elle peut être traitée à l’aide d’une combinaison de médicaments topiques, oraux et injectés qui visent à stimuler la repousse des cheveux. Les cinq principaux types de traitement sont énumérés ci-dessous. Il convient de noter que trois d’entre eux sont des médicaments puissants qui comportent un risque d’effets secondaires dans certaines circonstances. Pour cette raison, ils ne doivent être utilisés que sur recommandation d’un médecin.

  • Les corticostéroïdes sont de puissants anti-inflammatoires qui se présentent sous différentes formes, notamment par voie orale, topique ou par injection dans le cuir chevelu.
  • Le minoxidil topique est le traitement le plus largement utilisé pour la perte de cheveux. C’est un médicament de la classe des vasodilatateurs qui stimule la croissance des cheveux dans les zones parcellaires touchées par l’alopécie.
  • Le finastéride est un médicament à la fois topique et oral utilisé principalement pour traiter la perte de cheveux chez les hommes.
  • La thérapie au laser est probablement le traitement le plus simple à appliquer et ne présente aucun effet secondaire connu. C’est également une thérapie qui peut être effectuée à domicile, réduisant ainsi le besoin de se rendre dans un salon ou une clinique. Un casque laser utilisé quelques minutes par jour seulement peut stimuler la croissance des cheveux. Il est souvent utilisé comme traitement complémentaire à une greffe de cheveux chirurgicale.
  • Les traitements naturels de l’alopécie comprennent l’ajout de probiotiques à votre alimentation et la consommation d’aliments connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires. La liste de ces derniers est trop longue pour être notée ici, mais une recherche rapide sur Internet fait apparaître de nombreux sites informatifs. L’application d’huiles naturelles comme le romarin et la lavande est également recommandée.

Conclusion

L’alopécie est un terme qui terrifie tous ceux qui se soucient de leurs cheveux. Et avouons-le, c’est le cas de la plupart d’entre nous. Heureusement, cela ne signifie pas toujours que vous allez subir une perte de cheveux permanente ou qu’il n’existe pas de traitement pour en atténuer les effets les plus graves.

Si vous êtes préoccupé par la perte de cheveux, il est essentiel que vous demandiez conseil dès que possible. En règle générale, plus tôt elle est détectée, plus le traitement de la perte de cheveux est efficace. La Vinci Hair Clinic offre une consultation gratuite à tous ses nouveaux clients. Prenez contact dès aujourd’hui et fixez votre rendez-vous !