Vous retrouvez-vous chaque jour face au miroir, un regard inquiet au visage et une mèche de cheveux dans les mains ? Votre perte de cheveux s’est-elle accentuée, causant une montée de stress et une perte de confiance en vous ? Avant de vous laisser aller à de tels sentiments, il y a deux choses que vous devez savoir : la perte de cheveux est tout à fait normale et elle peut être traitée.

La chute de cheveux est liée à différents facteurs, dont les gènes, l’alimentation et les mauvaises habitudes de coiffure, mais il faut garder à l’esprit que certains de ces facteurs sont modifiables. Les hommes perdent leurs cheveux le plus souvent à cause de la calvitie masculine (MPB), qui commence par la perte d’une petite plaque de cheveux qui s’étend progressivement.

Notre mode de vie détermine les conditions et les activités qui ont un impact sur la santé de nos cheveux. En régulant notre mode de vie, nous pourrions également réduire notre perte de cheveux et même le besoin de médicaments et de traitements.

Les facteurs liés au mode de vie qui peuvent avoir un impact sur votre perte de cheveux

Nous avons identifié quatre facteurs liés au mode de vie qui entraînent la perte de cheveux : une mauvaise alimentation, le tabagisme, les mauvais soins capillaires et la prise de testostérone synthétique. Leur impact sur votre système affecte directement le développement et la croissance saine des follicules chez l’homme.

Un mauvais régime alimentaire

Les déséquilibres alimentaires font que vos cheveux ne reçoivent pas les éléments dont ils ont besoin. Très vite, cette carence se répercute sur leur état. Les aliments que vous consommez doivent être riches en fer, en protéines et en vitamines qui favorisent la croissance des cheveux. Par exemple, des aliments comme les légumineuses et les haricots contiennent de grandes quantités de protéines, de fer et d’autres minéraux qui ralentissent la perte de cheveux.

Le tabagisme

Pour que les cheveux puissent poursuivre leur cycle naturel de croissance, de repos et de chute, un apport constant de sang est nécessaire pour nourrir les follicules. Le tabagisme entrave cette circulation en agissant comme un vasoconstricteur et en rétrécissant les vaisseaux sanguins. Par conséquent, ceux-ci ne peuvent plus transporter une quantité suffisante de sang vers le cuir chevelu.

Les mauvaises habitudes de soins capillaires

Les traitements chimiques utilisés pour les permanentes, le défrisage ou pour donner un style spécifique à vos cheveux, peuvent affecter la santé des follicules pileux et même entraîner une calvitie. De plus, les outils de coiffage tels que les sèche-cheveux et les fers à boucler forcent vos mèches à prendre une certaine forme et les rendent plus fragiles. Cela, aussi, peut accélérer la perte de cheveux. Lorsque ces soins sont inévitables, vous devez utiliser un spray protecteur pour réduire leur impact et protéger vos cheveux de la chute.

La prise de testostérone synthétique

Les stéroïdes contiennent des boosters de testostérone synthétiques qui peuvent vous aider à gagner du muscle mais à perdre vos cheveux. Cela se produit souvent chez les hommes parce qu’une partie de leur testostérone se transforme en dihydrotestostérone (DHT) qui rétrécit les follicules pileux au point de les amener à disparaître. Ce processus se produit même si vous ne n’en consommez pas, mais lorsque vous prenez des stéroïdes, vous augmentez la quantité de testostérone pouvant être convertie en DHT.

Quels changements de mode de vie peuvent favoriser la croissance des cheveux ?

Le zinc et le fer sont deux nutriments essentiels à la croissance des cheveux. Faites en sorte d’inclure dans votre alimentation des aliments contenant ces éléments, comme la viande rouge, les fruits de mer et les haricots, et de limiter votre exposition au soleil et aux polluants atmosphériques.

Évitez les shampoings aux ingrédients nocifs

Les shampoings ne sont pas tous bons pour vos cheveux. Certains d’entre eux contiennent des produits chimiques qui endommagent vos follicules et interrompent leur cycle de croissance normal. Même si les shampoings enlèvent la saleté de nos cheveux, ils peuvent également éliminer des éléments utiles comme le sébum, nécessaire à la santé des cheveux. Généralement, cela se produit lorsque le shampoing contient une forte quantité de sulfates.

Réduire le stress psychologique

Le stress peut en effet avoir un impact sur notre santé, y compris sur celle de nos cheveux. Il existe un trouble spécifique de la perte de cheveux appelé effluvium télogène, qui concerne la perte de cheveux causée par le stress psychologique. Réduire le stress en faisant régulièrement de l’exercice, en méditant et en effectuant des exercices de respiration contrôlée, peut améliorer votre santé générale et réduire la chute des cheveux.

En conclusion

Si votre perte de cheveux n’est pas due à des facteurs génétiques, votre mode de vie pourrait en être la cause. N’oubliez pas que les aliments que vous consommez fournissent à vos cheveux les éléments dont ils ont besoin pour pousser, donc ne pas manger les bons aliments peut entraîner une calvitie. De même, rappelez-vous que les follicules ont une limite d’élasticité ; si votre routine de soins rigoureuse les pousse au-delà cette limite, vos brins se casseront.

Changer votre mode de vie peut améliorer la santé de vos cheveux, renforcer votre confiance en vous et améliorer votre apparence. Toutefois, si vous suivez déjà un régime alimentaire sain et que vous n’imposez pas de coiffures trop strictes à vos cheveux, consultez un expert si vos cheveux continuent de tomber. La Vinci Hair Clinic offre à ses nouveaux clients une consultation gratuite avec l’un de ses experts capillaires. Il vous suffit de nous contacter et de prendre rendez-vous !