La perte de cheveux est un problème courant qui affecte sérieusement notre apparence et notre confiance. Il faut s’attendre à perdre une certaine quantité de cheveux. Une centaine de brins quittent notre cuir chevelu chaque jour dans le cadre du cycle naturel de croissance. Ces brins morts doivent tomber et être remplacés par de nouveaux. Le problème commence lorsqu’aucun nouveau follicule pileux ne repousse pour remplacer les cheveux perdus. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à ses causes.

Six facteurs qui entraînent la chute des cheveux chez les femmes

  1. Les gènes

Les traits génétiques sont responsables d’une grande partie de ce qui rend chacun de nous unique, du comportement à la forme du visage et même à la perte des cheveux. Il est logique d’observer les caractéristiques capillaires de vos parents et grands-parents. Ont-ils connu une perte de cheveux ? Quelle en était la cause ? Si elle était purement génétique, cela explique aussi votre perte de cheveux. Traiter ce type de perte de cheveux est plus difficile que de traiter la perte de cheveux causée par d’autres facteurs.

  1. Les changements hormonaux

Au cours de la vie d’une femme, des changements hormonaux se produisent lors de malnutrition, d’accouchement, de grossesse et de ménopause. Ces changements entraînent des transformations physiques correspondantes, notamment au niveau des cheveux. La grossesse se caractérise par des cheveux sains en raison d’une augmentation des œstrogènes, tandis que la période post-partum s’accompagne d’une perte de cheveux. Toutefois, cette perte de cheveux causée par les changements hormonaux est probablement temporaire ; vos cheveux repousseront une fois que les niveaux d’hormones seront revenus à la normale. En revanche, les changements hormonaux qui se produisent lors de la ménopause sont irréversibles.

  1. État de santé

Différents troubles médicaux, tels que l’alopécie universelle, la teigne ou l’alopécie areata, peuvent être à l’origine de la chute des cheveux. Ces maladies doivent être examinées de près pour déterminer le traitement adéquat, mais il faut d’abord consulter un trichologue qui pourra diagnostiquer la maladie avec précision.

  1. Médicaments ou compléments alimentaires

Les compléments alimentaires pour augmenter les performances physiques ou d’autres médicaments peuvent avoir des effets secondaires qui affectent la santé des cheveux et conduisent alors à leur chute. Certains de ces médicaments peuvent être utilisés pour traiter des problèmes cardiaques, la dépression ou l’hypertension artérielle. De même, des traitements tels que la chimiothérapie peuvent entraîner une perte de cheveux.

  1. Événements stressants

Le stress influe sur la perte de cheveux en bloquant les follicules en phase de repos et en limitant leurs capacités régénératrices. Il affaiblit également les brins et les rend plus fragiles. Cet état est connu sous le nom d’effluvium télogène. Malgré le fait qu’il soit répandu, les cheveux peuvent retrouver leur cycle de croissance en réduisant le stress.

  1. Coiffures extrêmes

Lorsque vous coiffez vos cheveux, vous les faites tenir dans une forme spécifique. Si cela implique de les serrer et de les tirer en arrière, vous vous exposez à l’alopécie de traction. Ce type de perte de cheveux peut être facilement corrigé en abandonnant les coiffures nuisibles.

La plupart des types de perte de cheveux chez les femmes peuvent être arrêtés ou réduits grâce à une alimentation et des traitements appropriés. Outre les médicaments à base de produits chimiques, les experts capillaires ont récemment exploré des traitements à base d’huiles naturelles.

Peut-on arrêter la perte des cheveux grâce aux huiles ?

Les experts disent que la réponse à cette question varie en fonction de la cause de la chute des cheveux et de sa gravité. En temps normal, ces huiles ne redonneront pas de cheveux à vos zones chauves, mais elles peuvent réduire l’amincissement des cheveux et les faire paraître plus volumineux. Voici quelques huiles efficaces:

Les huiles de menthe poivrée et d’arbre à thé peuvent être appliquées localement sur votre cuir chevelu pour éviter les démangeaisons. Elles éliminent également les squames ou les champignons empêchant la bonne croissance des follicules. Leurs propriétés antimicrobiennes nettoient votre cuir chevelu des pellicules et des bactéries, qui obstruent vos follicules et nuisent à la santé des cheveux.

Les huiles de jojoba, d’amande, d’argan et de pépins de raisin nourrissent vos cheveux avec les ingrédients nécessaires à leur croissance et à leur résistance. Les antioxydants et les acides gras qu’elles contiennent donnent aux cheveux un aspect brillant, en les maintenant hydratés et en favorisant le flux d’éléments nourrissants vers les follicules. Appliquer ces huiles plusieurs fois par semaine peut rendre vos cheveux plus sains.

Des recherches ont montré que l’huile de romarin est aussi efficace que les médicaments traditionnels tels que le minoxidil. L’huile de romarin peut être appliquée localement, et même associée à des massages, pour détendre le cuir chevelu et améliorer la circulation sanguine pour des cheveux bien nourris.

Le karanja, le shikakai, le baobab et la brahmi sont quatre types d’huiles moins connues, qui ne sont pas facilement disponibles sur le marché, car elles poussent en Asie du Sud et en Inde. Cependant, elles sont utilisées depuis plusieurs années pour traiter la perte de cheveux et favoriser leur croissance.

Que dit la science derrière tout ça ?

Les huiles mentionnées ici sont utilisées depuis l’antiquité pour garder la peau, les ongles et les cheveux plus propres et plus sains. Ces liquides d’origine végétale adoucissent le cuir chevelu pour prévenir les démangeaisons, le débarrasser des polluants et des pellicules et apaiser les vaisseaux sanguins, ce qui facilite le passage du sang et de ses éléments nourrissants.

L’application de l’huile sur votre cuir chevelu est facile puisque vous pouvez l’étaler en quelques minutes ou même la combiner avec un massage. Commencez par répartir lentement l’huile sur votre cuir chevelu et sur les mèches de cheveux. Massez le cuir chevelu pendant au moins cinq minutes et étalez l’huile sur toute la surface des follicules.

En conclusion

Les huiles sont utilisées depuis des siècles pour se soigner. La principale raison pour laquelle nos cheveux tombent est qu’ils manquent d’humidité et sont mal nourris. Ces huiles aident à combattre la sécheresse et à améliorer la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu. Elles ont des effets secondaires minimes et peuvent être appliquées facilement.

Cependant, ces huiles ne permettent pas de traiter tous les types de perte de cheveux et vous pourriez avoir besoin d’autres traitements chirurgicaux ou non chirurgicaux. Commencez par consulter un expert capillaire qui pourra vous orienter vers le traitement approprié. Contactez Vinci Hair Clinic dès aujourd’hui pour prendre rendez-vous pour une consultation gratuite !