Perdre ses cheveux n’est jamais une expérience agréable. Cette expérience est encore pire si la perte de cheveux ne suit pas les schémas habituels et si les experts ont du mal à en expliquer la raison. Les personnes qui perdent leurs cheveux sur les côtés de la tête se trouvent souvent dans cette situation. Nous pouvons tous comprendre qu’il existe de nombreuses causes de perte de cheveux, mais pourquoi les cheveux s’éclaircissent-ils sur les côtés et non sur la couronne ?

La réponse à cette question se situe quelque part entre l’alopécie de traction et l’alopécie cicatricielle. Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur ces deux types de perte de cheveux et sur la façon dont ils peuvent être responsable de l’éclaircissement de vos tempes.

Les suspects habituels

La science de la chute des cheveux a fait des progrès considérables ces deux dernières décennies. Nous en savons désormais beaucoup plus sur les différents types de chute de cheveux et leurs diverses causes. Ces types comportent également de nombreuses sous-catégories, mais les principales – les suspects habituels dans la plupart des cas de chute et d’éclaircissement des cheveux – sont énumérées ci-dessous.

L’alopécie androgénétique est le terme technique pour la perte de cheveux que nous connaissons sous le nom de calvitie masculine et féminine. Il s’agit d’une maladie génétique qui peut néanmoins être traitée efficacement à l’aide de médicaments et de la chirurgie de transplantation capillaire.

L’effluvium télogène, à proprement parler, n’est pas du tout un type de perte de cheveux, mais plutôt une forme de chute de cheveux. Contrairement à la calvitie, la chute de cheveux est généralement temporaire. L’effluvium télogène se produit lorsqu’une proportion de cheveux plus importante que la normale passe dans les phases de repos et de chute du cycle de croissance des cheveux, souvent après un traumatisme, un événement stressant ou une maladie.

L’effluvium anagène est la perte spectaculaire de cheveux qui fait suite à un traitement médical pour des maladies comme le cancer.

L’alopécie areata est un trouble auto-immun dans lequel le système immunitaire attaque les cellules saines de l’organisme, y compris les cellules qui composent les follicules pileux.

Ce type de perte de cheveux peut provoquer un éclaircissement sur n’importe quelle partie du cuir chevelu, mais il se produit surtout dans les zones frontales et la couronne. L’alopécie de traction frontale, quant à elle, est associée à une perte de cheveux sur les côtés de la tête.  

Alopécie de traction

On parle d’alopécie de traction lorsque les cheveux tombent à cause d’un stress physique constant et d’une tension due à des coiffures serrées ou à un peignage et un brossage brutaux. Les tresses et les queues de cheval sont les pires contrevenants. Si vous vous coiffez ainsi en permanence et pendant longtemps, vous risquez fort de perdre vos cheveux. Si vous repérez le problème à temps et adoptez un style plus lâche, vos cheveux repousseront. Mais si vous le faites trop tard, la perte pourrait être permanente. En effet, les petites bosses et l’inflammation qui caractérisent l’alopécie de traction évoluent pour devenir des cicatrices permanentes qui détruisent les follicules pileux et les empêchent de produire de nouveaux cheveux.

L’alopécie de traction affecte la ligne frontale des cheveux, ainsi que les tempes et la zone autour des oreilles. C’est pourquoi la perte de cheveux dans et autour des tempes est souvent associée à ce type de perte de cheveux. Mais ce n’est pas forcément le cas. Il arrive que des personnes présentent tous les signes de l’alopécie de traction sans jamais s’être coiffées dans l’un des styles serrés qui en sont la cause. C’est dans ces cas-là que l’alopécie cicatricielle est pointée du doigt pour expliquer la perte de cheveux.

Les chercheurs n’ont pas encore pu expliquer la cause de l’alopécie cicatricielle, si ce n’est qu’il s’agit d’un état inflammatoire où l’on retrouve le même type de cicatrisation des follicules pileux que dans l’alopécie de traction. L’alopécie cicatricielle peut se produire n’importe où sur le cuir chevelu. Lorsqu’elle apparaît sur le devant ou les côtés de la tête, on parle souvent d’alopécie marginale cicatricielle.

Comme pour l’alopécie de traction, un diagnostic précoce de l’alopécie cicatricielle est essentiel. Si elle est détectée à ce stade, elle peut être traitée efficacement. Le traitement se fait généralement sous forme de minoxidil topique ou oral, parfois associé à un traitement par stéroïdes intralésionnels.

Conclusion

Certains types de perte de cheveux sont plus courants et, par conséquent, mieux compris que d’autres. Les calvities masculine et féminine, par exemple, entrent dans cette catégorie. La perte de cheveux sur les côtés de la tête peut être plus inhabituelle, mais il est probable qu’une alopécie de traction ou une alopécie marginale cicatricielle soit à l’origine de votre perte de cheveux.

Si vous avez des inquiétudes, plus tôt vous parlerez à quelqu’un de votre perte de cheveux, mieux ce sera. Il se peut que vous vous inquiétiez pour rien ; Un certain nombre de cheveux tombent chaque jour, c’est normal, après tout. En revanche, s’il y a un problème, un diagnostic et un traitement précoces vous donneront de meilleures chances de le traiter efficacement. La Vinci Hair Clinic offre une consultation gratuite et sans obligation à tous ses nouveaux clients. Prenez contact avec nous et fixez votre rendez-vous dès aujourd’hui !