L’alopécie est connue pour être l’une des principales causes de perte de cheveux chez les hommes et les femmes de tout âge. Cette maladie, qui touche différentes parties du corps en fonction de son type et de sa gravité, a récemment été au centre de l’attention des médias, car des célébrités ont parlé de l’impact que cette maladie a eu sur elles.

Des recherches ont révélé que cette maladie auto-immune pourrait être traitée avec succès à l’aide d’un médicament utilisé pour la polyarthrite rhumatoïde. Le médicament connu sous le nom d’Olumiant (baricitinib) a été testé pour ses effets sur l’alopécie areata et les résultats ont été publiés dans The New England Journal of Medicine.

Pour obtenir des résultats fiables, 1200 patients souffrant d’alopécie areata ont été séparés en deux essais cliniques et ont reçu 4 mg d’Olumiant, 2 mg d’Olumiant ou un placebo et ont été observés pendant 36 semaines. Les résultats ont montré qu’un patient sur trois avait vu ses cheveux repousser après avoir pris de l’Olumiant.

Comprendre l’Olumiant

Olumiant est un médicament qui sert à traiter la polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune telle que l’alopécie qui conduit les mécanismes de défense de l’organisme à attaquer ses propres articulations, provoquant leur gonflement et la perte de leur fonctionnalité. Le rôle d’Olumiant dans ce traitement est de réduire l’activité du système immunitaire.

Récemment, le médicament a été testé contre le COVID-19 pour aider les personnes qui ont du mal à respirer et qui pourraient avoir besoin d’un respirateur ou d’un supplément d’oxygène. Le médicament fonctionne comme un bloqueur de certaines enzymes responsables de l’inflammation. Fonctionnant comme un inhibiteur de la Janus kinase (JAK), qui contrôle les niveaux de cytokines responsables de la communication entre les cellules, Olumiant peut réduire l’inflammation. Il permet de réduire la raideur, la douleur et le gonflement chez les personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde.

Brett King, MD, PhD, auteur principal de l’étude et professeur associé de dermatologie à la Yale School of Medicine, déclare que « jusqu’à récemment, il n’y avait que de courtes études suggérant qu’une classe de médicaments appelés inhibiteurs de Janus kinase étaient efficaces pour le traitement de l’alopécie areata ».

Comment traite-t-on l’alopécie actuellement ?

Lorsqu’une personne est atteinte d’alopécie, son corps attaque ses propres follicules pileux. Cette attaque ne se limite pas aux cheveux du cuir chevelu, mais touche également d’autres parties du corps, comme les sourcils, les cils et même les ongles (qui deviennent alors rouges et fragiles).

L’alopécie est fréquente chez les adolescents et les enfants, mais dans 50 % des cas, les cheveux repoussent en l’espace d’un an sans nécessiter de traitement. Cependant, il n’existe qu’un nombre limité de traitements sur le marché pour traiter l’alopécie areata.

« Pour les cas légers de cette maladie, des injections mensuelles de corticostéroïdes aident à supprimer la réaction immunitaire », a déclaré Ife J. Rodney, MD, professeur de dermatologie à l’université Howard et à l’université George Washington.

Rodney mentionne l’utilisation de stéroïdes oraux ou topiques à utiliser parallèlement à ces injections. « Les stéroïdes oraux quotidiens sont également utiles en cas d’alopécie sévère et étendue », a-t-elle déclaré.

Elle conseille de ne les utiliser que s’ils sont prescrits par un médecin, et de préférence pour de courtes périodes. Si ces médicaments ne fonctionnent pas, il reste la possibilité d’utiliser des immunosuppresseurs tels que les comprimés de cyclosporine.

Olumiant et repousse des cheveux

Lorsqu’une personne souffre d’alopécie, ses cellules immunitaires transmettent des signaux qui endommagent les follicules pileux. Olumiant sert d’inhibiteur de ces signaux.

Brett King affirme que « lorsque la transmission de messages est interrompue, les cellules immunitaires ne gênent pas les follicules pileux et ces derniers font ce qu’ils sont censés faire, c’est-à-dire faire pousser des cheveux. » Telles sont les conclusions de la troisième phase de l’essai clinique Olumiant, qui donnent au médicament de grandes chances d’être reconnu comme traitement de l’alopécie par la Food and Drug Administration (FDA) américaine.

Joshua Zeichner, MD, directeur de la recherche cosmétique et clinique à la Icahn School of Medicine at Mount Sinai à New York, déclare que « l’alopécie areata peut être dévastatrice pour les patients, et le baricitinib offre un nouvel espoir aux patients qui en souffrent. »

Cependant, il convient de noter que l’Olumiant, comme la plupart des médicaments, a ses propres effets secondaires. L’augmentation du cholestérol et l’acné en sont deux des principaux. Néanmoins, l’Olumiant semble offrir une meilleure alternative aux solutions à base de stéroïdes.

En conclusion

L’alopécie areata est l’une des causes les plus dévastatrices de la perte de cheveux, tant chez les hommes que chez les femmes. Heureusement, le développement de nouveaux médicaments augmente les chances de lutter efficacement contre la perte de cheveux. Il existe toute une gamme de traitements, de médicaments et de pratiques vers lesquels vous pouvez vous tourner pour obtenir de l’aide.

Avant de décider si l’Olumiant est ou non un traitement approprié pour vous ou même si vous souffrez vraiment d’alopécie, vous devez vous entretenir avec un spécialiste. La Vinci Hair Clinic offre une consultation gratuite à ses nouveaux clients qui souffrent de perte de cheveux. Prenez contact avec nous pour fixer votre rendez-vous dès aujourd’hui !