Bienvenue sur Vinci Hair Clinic!

  • Français
  • Français

Pourquoi le Prince Harry devrait s’attaquer à sa calvitie dès maintenant

Le prince Harry s’est-il résigné à perdre ses cheveux ? Les récents propos tenus par le prince de trente-sept ans semblent aller dans ce sens. Lors de la promotion des Invictus Games à La Haye en avril, il a plaisanté sur le fait qu’il était “condamné” à suivre les traces de son père et de son frère aîné en devenant chauve. Les photos prises lors de cet événement montrent bien que la perte des célèbres cheveux roux d’Harry s’accélère.

Si Harry est à l’aise avec la perspective de devenir chauve, alors tout va bien, mais parfois, les propos (ou les blagues) d’un homme cachent une préoccupation plus profonde. Serait-ce le cas du prince ? En février, il a assisté au Superbowl en Californie avec une toute nouvelle coupe de cheveux dont beaucoup de commentateurs ont pensé qu’elle était destinée à cacher sa calvitie. Peut-être pas si à l’aise que ça, donc.

Seul Harry sait ce qu’il ressent réellement à propos de sa perte de cheveux, mais s’il veut faire quelque chose pour cela, c’est le meilleur moment. Lisez la suite pour savoir pourquoi !

La santé mentale

La santé mentale est un sujet qui tient à cœur à Harry. Il n’a pas caché ses propres difficultés face à l’anxiété et aux crises de panique qu’il a connues dans sa vingtaine. Compte tenu de ce passé et du fait qu’il soit actuellement en désaccord avec la plupart de sa famille, il n’a pas besoin d’une autre source de stress ou d’inquiétude.

La perte de cheveux peut sérieusement affecter l’estime de soi et la confiance en soi de ceux qui la subissent. C’est particulièrement le cas pour les hommes de moins de quarante ans pour qui une chevelure fournie est un signe de jeunesse et de vitalité. Rien que pour cette raison, Harry devrait s’attaquer au problème de sa chute de cheveux au plus vite si cela le préoccupe.

Agissez tôt pour les meilleurs résultats !

Harry a déjà une calvitie visible sur la couronne de sa tête, les premiers signes de la calvitie masculine. Si cette calvitie s’étend à sa ligne de cheveux, comme c’est déjà le cas pour son frère aîné William, les chances de réussite d’une greffe de cheveux pour Harry commencent à diminuer.

Une greffe de cheveux par extraction d’unités folliculaires (FUE) réussie – la méthode de traitement la plus populaire et la plus efficace – implique la greffe de follicules pileux provenant de sites donneurs, généralement à l’arrière et sur les côtés de la tête, dans les zones chauves. Ce qui signifie que son succès dépend, avant tout, de la quantité et de la qualité des follicules disponibles sur ces sites.

Les zones donneuses se réduisent à mesure que la calvitie s’étend, et dans le même temps, une calvitie en expansion signifie que la zone à couvrir nécessite l’implantation d’un plus grand nombre de follicules pileux. Par conséquent, plus le processus de perte de cheveux est avancé, plus il devient difficile de compenser les effets de la calvitie avec la capacité des sites donneurs.

Autres traitements de restauration capillaire

Bien entendu, la chirurgie n’est pas la seule option disponible pour les personnes souffrant de perte de cheveux aujourd’hui. Il y a d’autres options disponibles, notamment les produits épaississants et les compléments capillaires. Il y a aussi le traitement non chirurgical au plasma riche en plaquettes (PRP), qui encourage la croissance des follicules pileux dormants et améliore la circulation sanguine dans les zones sélectionnées.

Ce que ces options non chirurgicales ont en commun avec les greffes de cheveux, c’est qu’une intervention rapide donne de meilleurs résultats.

Modèle royal

La restauration capillaire fait encore l’objet d’une certaine stigmatisation sociale. Cela est dû en partie à l’époque des perruques, des postiches et même des premières greffes de cheveux, dont les résultats étaient peu esthétiques et rendaient le porteur ridicule. C’est aussi un vestige de l’époque où les soins masculins étaient une niche. Aujourd’hui, le marché des produits de soins masculins est en plein essor, et les hommes de la génération Z se préoccupent autant de leur apparence que leurs homologues féminins.

Des athlètes, acteurs et musiciens de renom ont contribué à briser certains de ces stigmates en s’exprimant ouvertement sur leurs habitudes de soins et, dans certains cas, sur leurs travaux de restauration capillaire. À ce jour, aucun membre de la famille royale britannique ne l’a fait. Si le prince Harry se faisait greffer des cheveux et en parlait ouvertement, cela aiderait énormément les hommes qui perdent leurs cheveux mais qui sont trop gênés pour agir.

Pièce finale

La perte des cheveux affecte les hommes de différentes manières. Certains hommes acceptent leur calvitie en adoptant le look tête rasée ; heureusement pour eux (ou peut-être à cause d’eux), les têtes rasées n’ont jamais été aussi à la mode. Pour beaucoup d’autres, cependant, la calvitie est un coup dur pour leur confiance et leur estime de soi. Heureusement pour ce groupe de personnes, nous vivons à une époque où les traitements de restauration capillaire sont efficaces et accessibles.

Si vous avez des inquiétudes concernant votre perte de cheveux, vous devriez en parler à un expert dès que possible. La Vinci Hair Clinic offre une consultation gratuite et sans obligation à tous ses nouveaux clients. Vous pouvez ainsi obtenir des conseils et des réponses à toutes vos questions sans vous engager à quoi que ce soit. Prenez contact et fixez un rendez-vous !