La perte des poils de barbe est une chose à laquelle nous pensons rarement, mais vous seriez surpris du nombre d’hommes stressés par l’amincissement des poils de leur barbe. C’est peut-être parce que la barbe est associée à la virilité et à la vigueur, et qui voudrait perdre cela ? Tout le monde n’a pas la chance d’avoir des poils de barbe, alors ceux qui en ont veulent les garder !

Parfois, cela peut être difficile. Il n’est pas rare que les poils du visage commencent à rétrécir et à tomber. Le manque de nutriments dans votre alimentation, de mauvaises habitudes d’entretien de la barbe et la maladie ne sont que quelques-unes des causes possibles. Aujourd’hui, nous allons explorer certains de ces facteurs ainsi que certaines des méthodes permettant de faire face à la perte des poils de barbe.

Quelles sont les principales causes de la perte de poils de barbe ?

Quatre facteurs principaux peuvent être à l’origine de la perte de votre barbe : les problèmes de santé, le stress, un régime alimentaire inadapté et une routine d’entretien de la barbe trop stricte. Certains de ces facteurs sont plus faciles à traiter que d’autres, mais examinons-les tous plus en détail.

État de santé

Nous avons vu dans des articles précédents comment les maladies auto-immunes peuvent provoquer des états de perte de cheveux comme l’alopécie areata. Une maladie similaire, connue sous le nom d’alopécie barbae, peut entraîner le rétrécissement et la chute de votre barbe. Lorsque cette maladie frappe, les cellules attaquent les follicules pileux de votre barbe, ce qui entraîne la perte de la barbe.

Les poils de la barbe tombent par petites plaques au niveau de la gorge, de la lèvre supérieure, des joues ou de la mâchoire. La perte de poils prend souvent les personnes concernées par surprise, mais elle peut trouver son origine dans les antécédents familiaux. Les risques de perdre des poils de barbe à cause de l’alopécie barbae sont plus élevés s’il y a des antécédents de maladie auto-immune dans la famille.

Un stress accru

Le stress est un facteur de nombreux problèmes de santé, dont la perte de cheveux. Ses effets peuvent également entraîner le rétrécissement et la chute des poils de votre barbe. Cela est dû aux changements hormonaux qui se produisent lorsque notre corps est stressé par des situations psychologiquement ou physiquement difficiles.

Les événements stressants stimulent notre corps à produire une hormone appelée cortisol. Lorsque le corps produit des niveaux élevés de cortisol, la signalisation cellulaire est déréglée et la production de poils est affectée. La bonne nouvelle est que la régulation de votre niveau de stress vous permettra de faire repousser votre barbe.

Mauvaise alimentation

Notre santé et notre alimentation sont fortement liées, et la santé de notre barbe ne fait pas exception. Une mauvaise alimentation qui ne fournit pas assez de vitamines et de minéraux ne permettra pas d’avoir une barbe saine. Pour une alimentation saine et nourrissante qui fournira à vos poils de barbe les bons nutriments, vous devriez consommer des aliments tels que des noix et des légumes. Si vous pensez manquer de vitamines et de minéraux essentiels, vous pouvez prendre des compléments alimentaires, mais consultez un médecin avant de le faire.

Mauvais entretien de la barbe

Si vous entretenez votre barbe à la hâte avec une brosse en poils de sanglier trop dure, vous pourriez arracher et endommager les poils de la barbe. Peignez votre barbe avec soin et évitez d’en faire trop.

Une autre erreur que vous pourriez commettre est d’utiliser un shampooing pour cheveux au lieu d’un shampooing pour barbe. Choisissez un shampooing à barbe qui contient un mélange d’ingrédients naturels et d’huiles naturelles. Appliquez-le sur votre barbe au moins deux ou trois fois par semaine. Évitez de la laver quotidiennement car cela assèche la peau sous la barbe.

Comment traiter la perte de poils de barbe

Les traitements diffèrent selon l’ampleur de la perte de poils de barbe. Si la perte de poils est à peine perceptible, il suffit de régler votre routine de soins de la barbe et votre régime alimentaire pour rétablir une croissance normale. Sinon, vous devrez peut-être envisager d’autres types de traitements.

Prise de médicaments

Comme nous l’avons mentionné, la perte de poils de barbe est causée par un type d’alopécie. Cette maladie auto-immune est traitée à l’aide de médicaments qui traitent les symptômes.

Les médicaments typiques sont les corticostéroïdes ou le minoxidil, mais vous devez consulter des experts capillaires pour choisir le bon médicament. Ils détermineront avec précision la cause de votre perte de poils de barbe avant de vous suggérer un quelconque traitement.

Se faire greffer une barbe

Si les traitements que nous avons évoqués s’avèrent inefficaces, il est toujours possible de recourir à une greffe de barbe. Comme les greffes de cheveux, les greffes de barbe sont une solution permanente pour restaurer votre pilosité faciale. La greffe de barbe Vinci FUE a aidé nos clients à avoir une barbe plus fournie, quelle que soit l’ampleur de leur perte de poils de barbe. C’est une solution abordable qui traite la perte de barbe de manière efficace et permanente.

En conclusion

Notre barbe est bien plus qu’une touffe de poils sur le visage. C’est un signe de masculinité qui renforce notre caractère et notre confiance en nous. La perte de poils de barbe peut être inquiétante, mais vous pouvez la traiter. Réduire votre niveau de stress, adopter un régime alimentaire plus sain et régler votre routine d’entretien de la barbe devraient vous aider à faire pousser une barbe plus fournie.

Si toutes ces mesures ne donnent pas de résultats, envisagez de vous adresser à un spécialiste capillaire certifié. La Vinci Hair Clinic propose une consultation gratuite avec l’un de nos experts, et vous pouvez prendre rendez-vous en nous contactant dès aujourd’hui !