Le confinement a révolutionné les tendances en matière de beauté cette année. Les bouleversements au niveau des soins des cheveux sont évidents, notamment en ce qui concerne les colorations et l’accent mis sur la « beauté propre ». La technique « no-poo » est née de l’isolement et de l’ennui des personnes confinées pendant de longues périodes.

Rassurez-vous, cette tendance n’a rien à voir avec vos besoins quotidiens ! « no-poo » est simplement le diminutif de « no shampoo » (« sans shampoing » en anglais). Ce régime consiste à éliminer les shampoings de votre routine capillaire. L’objectif est de laver vos cheveux à l’eau ou à l’aide d’alternatives entièrement naturelles pour permettre à votre cuir chevelu de se reposer. Cela peut sembler troublant pour certains, mais cette tendance a gagné de nombreux adeptes. Continuez la lecture de cet article pour découvrir pourquoi cette stratégie est devenue aussi populaire.

En quoi consiste exactement le « no-poo », et pourquoi est-ce aussi populaire ?

Le no-poo est un concept et une approche du nettoyage des cheveux qui n’utilise pas de shampoing classique. C’est une méthode qui attise la curiosité pour diverses raisons. Certains la privilégient car ils ne veulent pas empêcher leurs cheveux de bénéficier des huiles naturelles saines produites par le cuir chevelu. D’autres souhaitent simplement utiliser moins de produits chimiques dans leur vie quotidienne. Le no-poo permet également d’économiser de l’argent sur les produits de soin.

Le no-poo vous conviendrait-il ?

Vous ne prenez pas un grand risque en essayant le no-poo. L’idée de renoncer à utiliser du shampoing pour vos cheveux n’a rien de scandaleux. En effet, les bains et les shampoings quotidiens sont une tendance relativement récente. Si vous rencontrez fréquemment des problèmes de peau ou de cuir chevelu, vous devriez quand même consulter un professionnel de santé ou un dermatologue avant d’essayer. Dans le cas contraire, presque tout le monde peut donner sa chance au no-poo. Envisagez de suivre les conseils suivants afin de déterminer si cette philosophie vous convient.

La première chose à garder à l’esprit est que si vous avez des cheveux fins ou dégarnis, sauter le shampoing peut s’avérer plus délicat, car vos cheveux deviendront gras plus rapidement. Vous pouvez commencer par espacer davantage les shampoings pendant quelques semaines avant d’éliminer complètement les produits chimiques. Les avantages du no-poo peuvent être plus prononcés pour les personnes aux cheveux bouclés ou épais. Les huiles naturelles du cuir chevelu peuvent rendre ces cheveux plus doux et moins bouclés.

Quelle est la méthode no-poo la plus efficace ?

Comme vous venez de le voir, certaines personnes bénéficieront davantage des méthodes no-poo que d’autres. La seule manière de découvrir si vous aimez le résultat est de donner sa chance à la technique. N’oubliez pas de surveiller la santé de vos cheveux et de votre cuir chevelu si vous l’essayez. Si vous rencontrez le moindre problème, parlez-en avec votre docteur ou un dermatologue.

Vos cheveux deviendront plus gras pendant la période de transition vers l’approche no-poo. Les adeptes du no-poo estiment que cette phase est essentielle pour aider votre cuir chevelu à se réajuster et à commencer à produire la bonne quantité d’huile pour vos cheveux. Toutefois, il n’existe aucune étude scientifique pour appuyer cette thèse.

Trois étapes pour adopter les méthodes no-poo

Le no-poo n’est pas forcément adapté à vos cheveux. Tout dépend de l’état et de la structure de vos cheveux. Pour maximiser vos chances de succès, suivez les étapes ci-dessous.

Préparez-vous au changement huileux

La période de transition commence au moment où vous cessez d’utiliser du shampoing et commencez à espacer le plus possible le lavage de vos cheveux. Afin d’atteindre cet objectif de lavage moins fréquent, certaines personnes commencent par réduire progressivement la fréquence de leurs shampoings classiques pour se préparer au basculement. D’autres préfèrent laver leurs cheveux à l’eau tous les jours. Généralement, l’évolution de votre chevelure est visible au bout d’environ six semaines.

Examinez la porosité de vos cheveux

La porosité est la mesure de l’hydratation reçue et retenue par vos cheveux. Elle dépend principalement de l’ouverture ou de la fermeture de vos cuticules. La connaissance de la porosité de vos cheveux peut vous aider à vous adapter au changement et à vous orienter dans les soins que vous apportez à vos cheveux.

Nourrissez la croissance de vos cheveux

La santé de vos cheveux se détériorera si vous les lavez uniquement à l’eau et au chlore qui sortent de votre pommeau de douche. Vous pouvez accompagner vos cheveux dans ce changement en suivant quelques recommandations. Achetez un filtre anti-chlore pour votre douche afin de conserver une bonne qualité d’eau et de prendre soin de votre peau.

Vous pouvez nourrir des cheveux plus longs et éliminer l’impression de malpropreté en dispersant manuellement l’excès d’huile de votre cuir chevelu. Brossez vos cheveux avec une brosse à cheveux pour que les pointes absorbent une partie de l’huile. Vous pouvez également trouver d’autres solutions pour que la transition se passe mieux. Dressez une liste de coiffures et de chapeaux pour les journées où vos cheveux seront plus gras.

Conclusion

Il existe de nombreuses raisons d’essayer l’approche no-poo pour laver vos cheveux. Bien que ce processus soit accessible à tous, les résultats peuvent varier considérablement. En effet, les cheveux réagissent différemment en fonction de la porosité des cheveux. Quelle que soit la réaction de votre chevelure, le no-poo est une expérience à faible risque si vous voulez tenter votre chance.

Vinci Hair Clinic est à votre disposition pour tous vos problèmes capillaires. Contactez-nous si vous avez besoin de conseils ou si vous cherchez des traitements capillaires adaptés. Nous offrons une consultation gratuite à tous nos clients. Prenez rendez-vous aujourd’hui et faites le premier pas pour une chevelure resplendissante.