L’été peut être une période difficile pour vos cheveux. La chaleur peut assécher vos cheveux et les priver de leurs huiles naturelles. Si vous partez en vacances, vous devez faire attention aux effets de l’eau salée ou chlorée des piscines sur vos cheveux. Et, bien sûr, il faut tenir compte de la perte de cheveux saisonnière.

Cela ne veut pas dire que vous devez passer tout l’été la tête sous une couverture. Cet article examine certains des stress et des contraintes auxquels vos cheveux sont confrontés en été et suggère des moyens de gérer ces difficultés. Faites défiler la page pour en savoir plus !

Les dangers du soleil d’été

Les cheveux endommagés par le soleil sont faciles à repérer. Ils se caractérisent par des frisottis, des pointes fourchues et des brins secs et cassants. En bref, trop de soleil est mauvais pour vos cheveux. Si vous avez des cheveux naturellement secs ou colorés, vos mèches deviendront encore plus sèches si elles sont exposées à la chaleur. Lorsque les cheveux deviennent trop secs, ils absorbent l’humidité de l’atmosphère qui les entoure. La tige du cheveu se dilate alors et la cuticule du cheveu se fend. La cuticule du cheveu est la couche externe du cheveu. Elle apporte brillance et douceur à vos cheveux. Lorsqu’elle est endommagée, vos cheveux deviennent donc ternes et rêches. En plus d’attaquer la structure de vos cheveux, les rayons du soleil privent également vos mèches de leurs huiles protectrices.

Attention à l’eau !

Si vous avez la chance d’être au bord d’une piscine ou sur la plage en été, vous devez faire très attention. Le chlore utilisé dans l’eau pour tuer les bactéries affecte les huiles naturelles de vos cheveux. Il peut également décaper la couleur que vous avez récemment appliquée sur vos cheveux. Vos cheveux seront déshydratés et auront tendance à s’emmêler. Il est alors difficile de les peigner, et vous risquez de trouver davantage de cheveux sur votre brosse ou votre peigne. L’eau salée est tout aussi nocive, car elle prive vos cheveux d’humidité et d’huile.

Perte de cheveux saisonnière

Ce type de dégât capillaire saisonnier ne doit pas être confondu avec la perte de cheveux saisonnière. Dans ce dernier cas, une augmentation de la température au printemps et en été peut provoquer un choc ou un traumatisme capillaire, envoyant plus de cheveux que d’habitude dans la phase de repos du cycle de croissance. Les cheveux ne tombent pas immédiatement lorsqu’ils entrent dans cette phase télogène. Au contraire, la personne concernée est susceptible de voir ses cheveux tomber davantage au cours des mois d’automne.

En revanche, les dommages causés aux cheveux en été peuvent entraîner la perte immédiate d’un petit nombre de brins cassants et fragiles qui sont rapidement remplacés.

Les mesures que vous pouvez prendre

Tout cela ressemble à un cauchemar mais, comme nous l’avons dit au début de cet article, vous n’avez pas besoin de vous cacher tout l’été. Il existe quelques mesures simples que vous pouvez prendre pour vous assurer que vos cheveux restent en bonne santé. Avant tout, vous devez hydrater vos cheveux régulièrement. Utilisez des traitements légers sans rinçage qui peuvent restaurer l’hydratation de votre cuir chevelu et de vos mèches. Il est nettement préférable d’utiliser un produit qui contient des filtres UV, car il offre une protection supplémentaire. Utilisez un masque capillaire contenant de l’huile d’olive pour redonner force et brillance à vos cheveux.

Vous pouvez aussi suivre des conseils simples et sensés sur votre mode de vie. Portez un chapeau, par exemple, et buvez beaucoup d’eau pour garder votre peau et vos cheveux hydratés. Réduisez la fréquence à laquelle vous vous lavez les cheveux pour éviter de les priver de leurs huiles naturelles. Réduisez également l’utilisation de votre sèche-cheveux et d’autres outils de coiffure chauffants. Faites-vous couper les cheveux régulièrement pendant l’été pour éviter les pointes fourchues.

Si vous vous baignez, veillez à rincer vos cheveux avant d’entrer dans l’eau et immédiatement après en être sorti. Le fait de mouiller vos cheveux au préalable empêche les molécules de chlore ou d’eau salée de s’y fixer, tandis que le rinçage qui suit permet de se débarrasser de celles qui y sont parvenues. Utilisez un shampooing clarifiant ou un shampooing ou après-shampooing pour nageur spécialement conçu à cet effet.

Les huiles et les après-shampooings naturels peuvent restaurer les protéines, l’huile et l’hydratation de vos cheveux. L’après-shampooing peut aider à lutter contre les frisottis et les pointes fourchues, ainsi qu’à sceller l’hydratation.

Conclusion

Les mois d’été sont, à juste titre, les périodes de l’année préférées de beaucoup de gens. C’est souvent le seul moment où vous pouvez profiter d’un temps agréable, loin des corvées quotidiennes de l’école, de l’université ou du travail. Prenez des précautions raisonnables, dont certaines sont décrites ci-dessus, et vous devriez pouvoir profiter de cette période sans que vos cheveux ne subissent de dégâts sérieux.

Si vous êtes préoccupé par l’état de vos cheveux, pourquoi ne pas discuter avec l’un des experts capillaires de la Vinci Hair Clinic ? Nous sommes l’une des organisations de restauration capillaire les plus importantes et les plus performantes au monde. De plus, nous offrons une consultation gratuite et sans obligation à tous nos nouveaux clients. Prenez contact avec nous et fixez votre rendez-vous dès aujourd’hui !